NSB Logo

Dick Pound - Français

Chancelier de l'Université McGill

Chancelier de l’Université McGill, ancien vice-président du CIO, président de l’AMA Dick Pound est depuis plus de 20 ans l’un des membres les plus influents du puissant Comité international olympique (CIO).

Montreal, Quebec, Canada

Presentations

  • "C'est la sagacité de Pound comme négociateur de droits télévisuels et de commandites après les Jeux olympiques de Los Angeles en 1984 qui a sauvé le CIO de l'insolvabilité et en a fait l'organisme riche et puissant qu'il est aujourd'hui."



    - CBC Sports Online

Summary Profile

Chancelier de l’Université McGill, ancien vice-président du CIO, président de l’AMA Dick Pound est depuis plus de 20 ans l’un des membres les plus influents du puissant Comité international olympique (CIO).

«En un sens, le mouvement olympique n’est pas une question d’organiser des Jeux. C’est une question de communication de valeurs à chaque génération. C’est de révéler la magie des Jeux olympiques.»
Dick Pound

Dick Pound a fait des Jeux olympiques une entreprise multimilliardaire grâce à la commercialisation des anneaux olympiques et à la négociation de droits télévisuels à travers le monde pour des sommes faramineuses. Fiscaliste, avocat et comptable agréé montréalais, M. Pound est devenu le négociateur numéro un du CIO en matière de droits télévisuels et de commandites au début des années 1980. C’est en grande partie grâce à lui que le CIO, de pauvre qu’il était, est devenu l’une des plus riches organisations sportives au monde.

M. Pound a participé comme athlète aux Jeux olympiques de Rome et, à partir de 1978, il a occupé divers postes au CIO, dont ceux de vice-président du CIO et de président de la Commission pour la protection des emblèmes olympiques. Comme président de la Commission marketing et de la Commission des négociations avec la télévision, Dick Pound avait la responsabilité de négocier les contrats télévisuels et les commandites considérés comme essentiels à la croissance du mouvement olympique.

La mission de sauvetage de Dick Pound a débuté avec les Jeux olympiques d’hiver de Calgary en 1988, qui ont été plus rythmés, plus visibles, plus forts et plus riches grâce au marketing musclé et aux talents de négociateur de M. Pound. Et le fruit de son plan – la combinaison des revenus de licences et des recettes télévisuelles – a procuré au CIO plus de 3 milliards de dollars au cours des sept prochaines années.

Son enquête sur les accusations de corruption qui ont entouré les Jeux de Salt Lake City s’est soldée par le renvoi ou la démission de 10 membres du CIO.

En plus d’être le principal négociateur du CIO, Dick Pound est l’actuel président de l’Agence mondiale antidopage. En 2002, il a été nommé président de la Commission d’étude des Jeux olympiques, et ce, ironiquement, avec le mandat de trouver des manières de réduire la taille et le coût des Jeux olympiques pour permettre à plus de pays de leur servir d’hôte.